Devoir de conseil du notaire - lien de causalité avec le préjudice

Le : 04/02/2019

Un notaire qui a manqué à son devoir de conseil dans le cadre d'une opération immobilière ne peut être condamné à indemniser ses clients du fait des préjudices subis dans le cadre de l'opération ou au titre de la perte de chance d'avoir pu y renoncer si ces derniers ne prouvent pas de manière certaine qu'en étant plus amplement informés, ils n'auraient pas contracté.

Civ. 3e, 17 janv. 2019, FS-P+B+I, n° 17-26.490

Avocat construction responsabilités assurances Saint Brieuc – Franz VAYSSIERES 

Pages recommandées

Prescription des actions en matière

Le Conseil d'État lève des incertitudes sur l'application du régime de prescription décennale en...

Prescription biennale - assurance

« Vu les articles L. 114-1 et L. 242-1 du code des assurances :6. Aux termes du premier de...

Construction - enduit et garantie

"Vu l'article 1792 du code civil :4. Tout constructeur d'un ouvrage est responsable de plein droit,...