Droit des étrangers - Le droit au recours effectif au sens de Dublin III

Le : 27/10/2017

Un demandeur de protection internationale peut se prévaloir de l'expiration du délai prévu pour son transfert vers un autre État membre. L'acceptation de ce dernier de reprendre le demandeur ne suspend pas ce délai.

CJUE 25 oct. 2017, aff. C-201/16 

Pages recommandées

Les conditions de l'opposabilité

Un juge ne peut pas refuser d'examiner un rapport établi unilatéralement à la demande d'une partie, dès...

Trouble anormal de voisinage - prescription

Mais attendu, d'une part, qu'ayant retenu à bon droit que l'action en responsabilité fondée sur...

Dommages corporels - responsabilité

La Cour de cassation réaffirme la responsabilité de plein droit du producteur d'un produit de...