Droit d’accès au juge et suspension du délai de prescription lors d’un processus

Le : 29/06/2017

Limiter la durée de la suspension du délai de prescription lors d'un processus de médiation est de nature à priver les parties de leur droit d'accès au juge en les empêchant d'entamer une procédure judiciaire ou arbitrale concernant le litige qui les oppose, du fait de l'expiration des délais de prescription durant ce processus.

Civ. 1re, 9 juin 2017, FS-P+B+I, n° 16-12457 

Pages recommandées

Prescription des actions en matière

Le Conseil d'État lève des incertitudes sur l'application du régime de prescription décennale en...

Prescription biennale - assurance

« Vu les articles L. 114-1 et L. 242-1 du code des assurances :6. Aux termes du premier de...

Construction - enduit et garantie

"Vu l'article 1792 du code civil :4. Tout constructeur d'un ouvrage est responsable de plein droit,...