Droit pénal - Information faite au prévenu de son droit de se taire

Le : 13/11/2019

Au visa des articles 406 et 512 du code de procédure pénale, la Cour de cassation vient censurer une cour d'appel n'ayant informé le prévenu de son droit au silence qu'après que son avocat ait soutenu une demande de nullité et que le ministère public ait présenté ses réquisitions sur cette demande.


Crim. 18 sept. 2019, FS-P+B+I, n° 18-85.038


Avocat pénaliste Saint Brieuc - Franz VAYSSIERES

Pages recommandées

Prescription des actions en matière

Le Conseil d'État lève des incertitudes sur l'application du régime de prescription décennale en...

Prescription biennale - assurance

« Vu les articles L. 114-1 et L. 242-1 du code des assurances :6. Aux termes du premier de...

Construction - enduit et garantie

"Vu l'article 1792 du code civil :4. Tout constructeur d'un ouvrage est responsable de plein droit,...