Droit pénal et des étrangers - Vigipirate, état d'urgence - contrôle d'identité

Le : 06/10/2017


Pour la Cour de cassation, la référence au plan Vigipirate et à l'état d'urgence ne permet pas à elle seule de justifier la régularité d'un contrôle d'identité de police administrative, en l'absence de risque d'atteinte à l'ordre public.


Civ. 1re, 13 sept. 2017, F-P+B, n° 16-22967 

Pages recommandées

Droit de la construction - les obligations

Attendu, selon l'arrêt attaqué (Versailles, 12 juin 2017), que M. et Mme D... ont conclu avec...

Procédure civile - Prescription

Il résulte de l'article 2241, alinéa 2, du code civil que l'acte de saisine de la juridiction,...

Dommages corporels Indemnisation

Le Conseil d'État précise les modalités d'indemnisation des préjudices subis par la victime...