Procédure civile : exigences formelles de la signification de la déclaration d’appel

Le : 29/06/2017

Pour la Cour de cassation, c'est la déclaration d'appel qui doit faire l'objet d'une signification à l'intimé non constitué à l'exclusion de tout autre acte et la caducité de la déclaration d'appel ne constitue pas une sanction disproportionnée au regard de l'article 6, § 1er, de la Convention européenne des droits de l'homme.

Civ. 2e, 1er juin 2017, FS-P+B, n° 16-18212 

Pages recommandées

Droit de la construction - les obligations

Attendu, selon l'arrêt attaqué (Versailles, 12 juin 2017), que M. et Mme D... ont conclu avec...

Procédure civile - Prescription

Il résulte de l'article 2241, alinéa 2, du code civil que l'acte de saisine de la juridiction,...

Dommages corporels Indemnisation

Le Conseil d'État précise les modalités d'indemnisation des préjudices subis par la victime...