Procédure civile : exigences formelles de la signification de la déclaration d’appel

Le : 29/06/2017

Pour la Cour de cassation, c'est la déclaration d'appel qui doit faire l'objet d'une signification à l'intimé non constitué à l'exclusion de tout autre acte et la caducité de la déclaration d'appel ne constitue pas une sanction disproportionnée au regard de l'article 6, § 1er, de la Convention européenne des droits de l'homme.

Civ. 2e, 1er juin 2017, FS-P+B, n° 16-18212 

Pages recommandées

Responsabilité du syndicat des copropriétaires

Sur le moyen unique, ci-après annexé :Attendu, selon l'arrêt attaqué (Aix-en-Provence, 12...

Prescription des actions en matière

Le Conseil d'État lève des incertitudes sur l'application du régime de prescription décennale en...

Prescription biennale - assurance

« Vu les articles L. 114-1 et L. 242-1 du code des assurances :6. Aux termes du premier de...